Les nouvelles reformes des casinos en ligne en Lettonie

Toute activité est régie par des lois et des principes. Et le casino en ligne en fait partie et n’échappe pas à la lettre. Cependant, les lois ne sont pas universelles et elles varient d’un pays à un autre ou encore d’une région à une autre. Dans certains pays on va observer des lois plus souples, tandis que dans d’autres pays, les lois sont très durent. Regardons l’exemple de pays où les lois ne sont pas les mêmes.

La Lettonie et le Danemark

Afin de mieux présenter cette réalité, une enquête menée en Europe a permis de constater que le Danemark est le pays le plus souple de la zone Europe et accueille ainsi de milliers de joueurs qui veulent prendre part aux casinos en ligne. La Lettonie par contre, est très stricte sur ce point et n’hésite pas durcir ses lois contre les sociétés de Casinos en ligne. Ce fut même d’ailleurs le premier pays à avoir mis en avant ce besoin de réguler les jeux de casino en ligne. Pourtant, le pays le moins connu dans les jeux en ligne, la Lettonie avait déjà rédigé ses lois et principes plusieurs années avant que les autres pays de l’Europe ne s’y mettent. D’ailleurs, la Lettonie vient encore de prendre à court les sociétés de jeux en ligne.

La Lettonie et ses nouvelles lois

La Lettonie vient de publier une liste noire d’opérateurs qui ne pourront plus offrir leurs services aux joueurs lettons. Ce qui réduit directement leurs parts de marchés. Bien que le marché letton ne soit pas accessible aux opérateurs étrangers en 2011 à cause de la nouvelle réglementation publiée à l’époque par l’Union européenne, ce n’est qu’en 2013 qu’on assiste réellement à une distribution effective des premières licences. L’inspection de supervision des loteries et des jeux avait alors distribué 17 licences à cette époque, mais aujourd’hui (avant la nouvelle réforme du pays) on comptabilisait plus de 160 sites de jeux et de casino en ligne qui avaient reçu l’autorisation d’accéder au marché letton.

Cependant, au cours du mois de juillet dernier, le président de la société de régulation des jeux en ligne(Arjel) et son homologue letton ont discuté des différents moyens de protéger les joueurs de l’offre illégale proposés par les sites de jeux en ligne aux joueurs de plusieurs pays d’Europe. Au cours de cette discussion qui s’est tenue à Paris, plusieurs arrêtés ont été pris. C’est ainsi qu’au début du mois d’août, l’Inspection de Supervision des Loteries et des Jeux de Lettonie a publié une liste noire des plus de 40 sites qui ne peuvent accéder au marché letton. Ce sont des sites ayant des noms de domaine se terminant .com, .eu et .net qui sont interdits à offrir leurs jeux sur le marché letton. On note aussi plusieurs autres sites concernés: Bwin, Pokerstars, Unibet, Full tilt Poker, 888, Bet365, Betfair, Williamhill Triobet, Betsafe, 888games, 888play, Expekt, Spinpalace Casino, Betsson, Casinoeuro.